Galerie Laizé

10, rue de l’Église
Bazouges-la-Pérouse


GEORGES PEIGNARD


du 15-03-2020 au 24-05-2020


Samedi et dimanche de 15h-17h30



Vernissage le 15/03/2020 à 12h

Lieu : sur place




Lande délaissée


Les installations de Georges Peignard mettent en scène des territoires fictifs où réalité et fiction se mêlent. Tirés d’éléments réels issus de l’histoire ou de la vie quotidienne, ses univers plastiques interrogent la ruine et la désolation comme des symptômes d’un monde en déliquescence. L’artiste illustre son intérêt pour des questions écologiques et éthiques dans des oeuvres éminemment soignées dont les qualités plastiques conjurent un pessimisme fatal et y apportent une réponse poétique.

Dans le cadre de l’exposition qui a lieu à la galerie Laizé, l’artiste a déambulé dans la campagne bazougeaise et a mis en exergue des lieux et des espaces en déshérence. A travers des séries de peintures et de sculptures, il nous raconte l’histoire et la vie d’un territoire où sociologie et mélancolie se croisent.

 

“Si l’on circule au gré des routes et des croisements deux types d’inscriptions, de noms, se placent sur leurs bords, ceux des lieux dits et des directions, mais aussi parfois des noms de personnes en de courtes ou longues listes. Elles font trace d’un ici où dans les années 40, une violence particulière fut faite aux êtres, pourchassés, fusillés, donnant une forme d’inquiétude à ce paysage d’aujourd’hui, dans son désir souvent lissé de paraître aussi sage qu’une carte postale”. Georges Peignard, extrait de Lande délaissée, décembre 2019.








Ensemble de dessins contrecollés et découpés sur contre plaqué, Georges Peignard, 2019.
Ensemble de dessins contrecollés et découpés sur contre plaqué, Georges Peignard, 2019.